Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Prévention de la diarrhée par des interventions axées sur l’eau, l’assainissement et l’hygiène

La diarrhée persistante est la deuxième cause de décès des enfants de moins de cinq ans, juste derrière la pneumonie. La diarrhée persistante peut également contribuer à des carences nutritionnelles, réduire la résistance aux infections et nuire à la croissance et au développement de l’enfant. Plus de la moitié des décès d’enfants dus à la diarrhée sont liés à la malnutrition.

Près de 90 % des décès dus à la diarrhée s’expliquent par le manque d’accès à l’eau potable et à un assainissement de base, ainsi que par le manque d’hygiène. Un certain nombre d’interventions se sont révélées efficaces pour prévenir les maladies diarrhéiques et, par là-même, pour améliorer l’état nutritionnel des plus vulnérables :

  • approvisionnement en eau amélioré
  • gestion de la qualité sanitaire de l’eau (gestion de l’eau de la source au robinet)
  • traitement de l’eau et stockage sûr à domicile
  • assainissement amélioré
  • éducation à l’hygiène (lavage des mains après le passage aux toilettes et avant la préparation des repas, notamment).

Documents OMS


Données factuelles


Revues Cochrane
Revues systématiques
Essais cliniques
Partager

Dernière mise à jour:

23 septembre 2012 13:27 CEST

Intervention de catégorie 2

Des travaux de recherche approfondis sont en cours, mais aucune directive récente approuvée par le Comité d’examen des directives de l’OMS n’est encore disponible.Des travaux de recherche approfondis sont en cours, mais aucune directive récente approuvée par le Comité d’examen des directives de l’OMS n’est encore disponible.