Un environnement sain pour les enfants

Tout enfant a le droit de grandir dans un environnement sain, à la maison, à l’école ou dans son quartier. L’action pour préserver ces milieux pourra sauver des millions de vies, diminuer la morbidité et aboutir à un monde plus sain pour l’avenir de nos enfants.

1 avril 2003

C’est dans les lieux qui devraient être les plus sûrs, les habitations, les écoles et les quartiers que l’on trouve les plus grandes menaces pour la santé des enfants. La contamination de l’eau, la pollution de l’air ambiant, l’absence d’assainissement, les insectes vecteurs de maladies et les produits chimiques entraînent des risques sanitaires dont les enfants souffrent de manière disproportionnée et qui provoquent une morbidité et une mortalité énormes qui pourraient être évitées.

Plus de cinq millions d’enfants meurent chaque année de maladies et de pathologies liées à l’environnement : diarrhées, affections respiratoires, paludisme, traumatismes non intentionnels. D’autres millions d’enfants en sont durablement affectés et présentent des pathologies chroniques dues à l’environnement, qui vont de l’allergie aux incapacités mentales ou physiques.

Pourtant, toutes ces souffrances ne sont pas une fatalité. Il y a des solutions : on peut éviter la plupart des maladies liées à l’environnement au moyen d’outils et de stratégies durables, efficaces et peu onéreuses.

Créer un environnement sain à la maison, à l’école et dans le quartier

Un grand nombre de solutions ont été élaborées pour lutter contre les dangers de l’environnement pour la santé des enfants (voir à ce sujet des exemples dans la galerie de photos). La plupart de ces interventions sont du ressort de la politique, de l’éducation, de la sensibilisation, du développement technologique et d’un changement des comportements.

La lutte contre les risques environnementaux demande d’agir de manière concertée et coordonnée, en impliquant les personnes travaillant dans différents secteurs (par exemple la santé, l’éducation, le logement, l’eau et la planification). C’est en œuvrant ensemble que les responsables politiques, les fonctionnaires et les simples citoyens que sont les parents, les enseignants et le personnel de santé, pourront s’appuyer sur les programmes existants et adapter les interventions aux besoins locaux.

Dans le monde, plusieurs projets à petite échelle ont appliqué avec succès cette approche participative et plurisectorielle (voir des exemples dans l’encadré). L’enjeu consiste désormais à mettre en œuvre à l’échelle nationale et mondiale ces stratégies pour que les enfants puissent vivre, s’instruire et s’amuser dans un environnement sain.

Alliance en faveur d'un environnement sain pour les enfants

L’OMS collabore avec de nombreux partenaires et groupes dans le monde entier pour instaurer une alliance luttant contre les risques environnementaux pour la santé des enfants. Cette initiative a démarré en 2002, lors du Sommet mondial pour le développement durable. En s’appuyant sur les forces de nombreux partenaires, l’Alliance vise à mobiliser l’aide et à intensifier l’action mondiale pour que l’environnement dans lequel les enfants vivent, s’amusent et s’instruisent devienne plus sûr et plus sain.

Encadré : Assurer la salubrité du milieu - exemples de réussites

Projet pour un habitat salubre (Afrique du Sud)
Ce projet a été entrepris dans un bâtiment surpeuplé et insalubre du centre ville où les mesures classiques de contrôle de l’hygiène et de l’environnement avaient échoué. Divers intervenants ont été mis à contribution. Avec l’aide des responsables de l’hygiène du milieu du conseil municipal, un comité des locataires a mis au point des stratégies pour résoudre des problèmes tels que l’élimination des déchets et la sécurité. Les locataires se sont proposés pour nettoyer régulièrement le parc avoisinant ainsi que les zones environnantes du centre ville et des étudiants du département d’ingénierie de l’université locale ont examiné le bâtiment pour y apporter des améliorations. Dans l’ensemble, le projet a jeté les bases de nouvelles modalités participatives pour apporter des solutions aux problèmes d’hygiène du milieu dans les bâtiments du centre ville.

Projet Ecoles-santé (Viet Nam)
Ce projet a été organisé pour rendre 18 écoles plus propres et plus sûres pour les enfants qui les fréquentent. Des enseignants, des parents, des agents de santé et des spécialistes de l’eau et de l’assainissement se sont formés pour apprendre à mettre en place des écoles-santé. Leur action a ensuite consisté à améliorer l’éducation sanitaire, l’approvisionnement en eau, les latrines, l’éclairage et à fournir des traitements vermifuges et des tests oculaires. Ces résultats positifs montrent qu’en donnant la formation et le matériel nécessaires, les écoles peuvent agir.


SITES CONNEXES

Journée mondiale de la Santé 2003 : Préparer l’avenir
La Journée mondiale de la Santé a pour thème cette année : “un environnement sain pour les enfants”. Avec le slogan “préparer l’avenir”, des manifestations et des activités seront organisées dans le monde entier pour mobiliser l’action et diminuer les risques environnementaux pesant sur la santé des enfants.

Alliance en faveur d'un environnement sain pour les enfants - en anglais
Cette Alliance est un nouveau mouvement mondial pour intensifier l’action dans le monde entier contre les risques de l’environnement pour la santé des enfants.

Sommet mondial pour le développement durable - en anglais
L’Alliance en faveur d'un environnement sain pour les enfants a été inaugurée lors du Sommet mondial pour le développement durable (à Johannesburg (Afrique du Sud), du 26 août au 4 septembre 2002).

Partager

Protégeons nos enfants
Galerie de photos
Protégeons nos enfants