Résumé de la Cinquante-Neuvième Assemblée mondiale de la Santé

27 mai 2006

Hommage au Dr LEE Jong-wook, Directeur général de l'OMS

Dr LEE Jong-wook
OMS/H. Jansen

L'ouverture de la Cinquante-Neuvième Assemblée mondiale de la Santé a été assombrie par le décès du Dr LEE Jong-wook, Directeur général de l'OMS. Le Dr Lee avait 61 ans et avait occupé ce poste depuis juillet 2003. Il est décédé dans la matinée du lundi 22 mai, après une brève maladie.

A la session d'ouverture, les délégués ont observé deux minutes de silence en sa mémoire. Plus tard dans la semaine, plus d'un millier de personnes se sont rendues à la Basilique Notre-Dame à Genève pour assister à ses obsèques.

TEMPS FORTS

Application du Règlement sanitaire international

Examen d'une radio
OMS

Après l'approbation l'année dernière du nouveau Règlement sanitaire international (RSI 2005), l'Assemblée mondiale de la Santé de cette année a décidé de mettre en œuvre une année plus tôt et sur une base volontaire certaines de ses dispositions, celles qui aideront le monde à prévenir, détecter et endiguer une pandémie potentielle de grippe humaine. Le RSI (2005) entrera en vigueur en juin 2007.

Éradication de la poliomyélite

Vaccination antipoliomyélitique
OMS

En mémoire du Dr Lee, il a été demandé à l'Assemblée mondiale de la Santé d'achever rapidement l'éradication de la poliomyélite. L'Assemblée de la Santé a adopté une résolution invitant instamment les derniers pays d'endémie à intensifier les campagnes de vaccination dans le cadre de l'effort final pour interrompre la transmission du poliovirus. La résolution demande aussi à tous les pays de prendre rapidement des mesures en cas d'importation de poliovirus et à l'OMS de donner des conseils techniques sur la planification dans un monde débarrassé de la poliomyélite.

Intégration de la nutrition dans l'action générale contre le VIH/SIDA

Repas familial. Paul est séropositif pour le VIH.
OMS/Eric Miller

L'Assemblée mondiale de la Santé a adopté une résolution demandant aux pays d'intégrer la nutrition dans le cadre de l'action générale contre le VIH/SIDA en définissant des interventions dans ce domaine à intégrer immédiatement dans les programmes de lutte contre le VIH/SIDA. L'alimentation et une bonne nutrition sont des besoins immédiats essentiels pour les personnes vivant avec le VIH/SIDA. L'Assemblée de la Santé soutient également l'OMS pour mettre au point un plan sur cinq ans destiné à établir l'accès universel au traitement du VIH/SIDA d'ici à 2010.

Renforcement des personnels de santé

Examen médical de routine
OMS/Igor Sapozhnikov

En réponse à la pénurie mondiale des professionnels de santé, l'Assemblée de la santé a adopté une résolution sur le renforcement rapide des personnels de santé. Par ailleurs, une nouvelle alliance, l'Alliance mondiale pour les personnels de santé, a été inaugurée pendant l'Assemblée de la Santé pour lutter contre la pénurie de personnels infirmiers, de médecins, de sages femmes et d'autres professionnels de santé.

Prévention de la cécité

Femme atteinte de cataracte
OMS/Chris de Bode

En adoptant la résolution sur la prévention de la cécité et des déficiences visuelles évitables, l'Assemblée mondiale de la Santé appelle à intensifier l'action pour endiguer le nombre croissant de cas de cécité évitables dans le monde. En 2002, plus de 161 millions de personnes souffraient de déficiences visuelles et 37 millions d'entre elles étaient aveugles.

Prévention et prise en charge de la drépanocytose

Enfants africains
OMS

L'Assemblée mondiale de la Santé a adopté une résolution pour développer les efforts de prévention et de prise en charge de la drépanocytose, maladie génétique courante due à une déficience de l'hémoglobine. Elle se manifeste chez la plupart des sujets atteints par une anémie chronique, mais elle entraîne un risque sérieux de décès chez le jeune enfant.

Droits de propriété intellectuelle

Fabrication de médicaments
OMS

Pour améliorer l'accès aux médicaments, aux vaccins et aux diagnostics pour les populations des pays en développement, l'Assemblée mondiale de la Santé a décidé de mettre sur pied un groupe de travail intergouvernemental pour dresser une stratégie mondiale et un plan d'action sur la base des recommandations de la Commission sur les droits de la propriété intellectuelle, l'Innovation et la Santé publique.

Difficultés sanitaires des populations dans le territoire palestinien occupé

Crise humanitaire dans les territoires palestiniens occupés
AP

Au cours de la réunion, les délégués ont exprimé leur inquiétude sur la dégradation des conditions économiques et sanitaires des populations vivant dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est et le Golan syrien occupé. Ils ont adopté une résolution demandant à l'OMS d'organiser une réunion d'urgence pour s'occuper de cette crise humanitaire et de continuer à soutenir les services de santé palestiniens.

LIENS CONNEXES

Partager