Lutte contre la fièvre de Marbourg en Ouganda

5 septembre 2007

Les experts consultent une carte devant la mine
OMS/Christopher Black
Devant la mine, des experts de l'OMS et d'autres organismes consultent une carte de la région avant de commencer leurs recherches.

Après les cas de fièvre hémorragique de Marbourg, récemment observés dans une zone minière reculée de l'Ouganda, l'OMS et le Ministère ougandais de la Santé ont immédiatement entrepris un effort intense de surveillance et d'action.

Ils ont pu compter sur l'appui de chercheurs et d'experts de l'Institut ougandais de recherche en virologie - Uganda Virology Research Institute- de l'Institut sud-africain des maladies transmissibles -National Institute of Communicable Diseases- et des Centres de lutte contre la maladie - Centers for Disease Control and Prevention.

Une campagne d'information ainsi que des cours de formation pour les agents de santé locaux ont été mis en place. Une équipe d'experts s'est également rendue dans la partie de la mine où la flambée a apparemment commencé afin de rechercher le réservoir du virus. Jusqu'ici un mineur est décédé de la maladie et deux autres ont été atteints. Ils ont survécu et ont pu participer à l'enquête.

Ce reportage illustre les efforts conjoints de l'OMS et de ses partenaires du réseau mondial d'alerte et d'action en cas d'épidémie pour suivre et combattre la flambée de fièvre de Marbourg en Ouganda.

Photo reportage

Liens connexes

Ressources documentaires