Afrique du Sud: Vusi

Il y a cinq ans, Vusi, un jeune Sud-Africain alors âgé de 13 ans, a été gravement brûlé. Il a été réveillé une nuit par les flammes de l’incendie provoqué dans sa chambre par une bougie qui s’était renversée. Les flammes qui avaient gagné sa couverture l’ont brûlé au visage, aux mains et aux pieds.

Après des mois d’hospitalisation, il a pu repartir chez lui avec un bandage élastique compressif autour du visage et des mains pour éviter une hypertrophie des cicatrices, ce qui arrive souvent. Vusi était très préoccupé par son apparence. De plus, sa longue hospitalisation et le stress psychologique lui ont valu des problèmes à l’école, et ses études ont souffert.

Malgré tout, Vusi est aujourd’hui un jeune homme affable et souriant. Il aime la musique et donne de son temps pour aider de jeunes aveugles et d’autres handicapés en les encourageant à faire davantage d’exercice.

Vusi a reçu l’aide de la première organisation caritative créée en Afrique pour venir en aide aux brûlés, Children of Fire. Cette organisation aide des enfants gravement brûlés à bénéficier d’opérations chirurgicales complexes, d’un traitement et d’une éducation. Elle mène également une action d’information dans la population et s’emploie à promouvoir l’utilisation de poêles et de bougeoirs moins dangereux.

En juin 2007, Vusi et 14 autres jeunes grands brûlés ont fait l’ascension du Kilimandjaro pour sensibiliser les gens au problème des accidents par brûlure et aux moyens de les éviter, et faire mieux accepter les personnes handicapées ou défigurées.

Source:
Partager
Vusi montre les cicatrices qu’il porte aux mains et au visage
Children of Fire
Vusi porte désormais des cicatrices indélébiles au visage, aux mains et à la poitrine.