Partenariat public-privé au service des femmes et des nouveau-nés en Inde

Juillet 2009

Une femme et son enfant dans le Gujarat en Inde.
OMS/Marie-Agnes Heine

En Inde, plus de 100 000 femmes meurent chaque année de causes liées à la grossesse, plus que partout ailleurs dans le monde. Si la tendance actuelle se poursuit, l’Inde ne sera pas en mesure d’atteindre l’objectif 5 du Millénaire pour le développement consistant à réduire la mortalité maternelle des trois quarts d’ici à 2015. Certains états de l’Inde ont toutefois réalisé des progrès ces dernières années.

Le gouvernement de l’état du Gujarat, à l’ouest du pays, peuplé de 50 millions d’habitants, a demandé aux hôpitaux et aux médecins privés de fournir gratuitement des soins obstétricaux aux femmes démunies. Ce partenariat public-privé, appelé Chiranjeevi Yojana ou «programme pour une longue vie», a été inauguré en 2005 dans cinq districts. Le gouvernement indemnise les praticiens privés pour les services qu’ils assurent. Le programme est maintenant étendu à l’ensemble des 25 districts de cet état.

Ce reportage photo montre le suivi dont bénéficient les femmes et les nouveau-nés grâce à ce programme et pourquoi ce partenariat public-privé pourrait aussi servir de modèle à d’autres régions et états souhaitant améliorer la santé maternelle et néonatale.

Photo-reportage

Liens

Réunions et consultations

Ressources documentaires