Somalie: une aide sanitaire difficile à apporter aux malades

Octobre 2009

Déplacés somaliens dans des campements provisoires situés dans le corridor d’Afgooye à l’extérieur de Mogadiscio.
Dr Omar Saleh/OMS

En Somalie, où la situation humanitaire n’a jamais été aussi grave depuis deux décennies, les hostilités se sont intensifiées depuis le mois de mai autour de la capitale Mogadiscio. La vie de millions de personnes, notamment des femmes et des enfants, est menacée et les progrès récemment intervenus dans le domaine de la santé sont aussi compromis.

Quelque 3,6 millions de personnes ont besoin d’une aide d’urgence dans le pays, parmi lesquelles 1,5 million de Somaliens déplacés en raison de la violence et de la cinquième saison consécutive de sécheresse. Ces derniers mois, 500 000 de ces personnes déplacées ont été à nouveau déracinées par les actes de violence survenus dans la région de Mogadiscio, qui ont aggravé la situation humanitaire difficile dans laquelle se trouvent ces populations épuisées par la guerre.

L’insuffisance du financement des efforts humanitaires est aussi un grave sujet de préoccupation. Cette pénurie de fonds compromet tout particulièrement les interventions sanitaires d’urgence telles que les dispensaires mobiles qui circulent dans les camps de personnes déplacées et les systèmes d’alerte précoce et de surveillance des principales maladies infectieuses et transmissibles.

Ce photo-reportage donne un aperçu de la situation sanitaire humanitaire du peuple somalien confronté aux maladies, aux agressions et à la violence sexiste dans cette partie du monde en proie à des troubles chroniques, ainsi que des efforts déployés par les personnels de santé pour tenter de répondre à leurs besoins.

Photo-reportage

Lien

Réunions et consultations

Ressources documentaires