Organisation mondiale de la Santé

Somalie: une aide sanitaire difficile à apporter aux malades

Des agents de l’ONU visitent des campements provisoires de déplacés somaliens situés dans le corridor d’Afgooye, à l’extérieur de Mogadiscio.
Dr Omar Saleh/OMS

Personnes déplacées
La violence a engendré des déplacements de population dans tout le pays. Dans le corridor d’Afgooye, sur une bande de terre d'environ 20 kilomètres à l’ouest de Mogadiscio, quelque 500 000 personnes qui vivaient dans des installations de fortune ont dû s’enfuir à nouveau. Dans cette région, qui abrite la plus grande population de personnes déplacées, l’accès limité aux soins de santé ainsi qu’à l’eau potable et à l’assainissement représente une importante source de préoccupation pour ces personnes.

© OMS. Tous droits réservés