Le séisme en Haïti aggrave la situation sanitaire

Janvier 2010

MINUSTAH

Le séisme du 12 janvier qui a causé d'importants dégâts dans la capitale haïtienne, Port-au-Prince, ne fait qu'aggraver une situation sanitaire déjà précaire. L'OMS dirige la coordination de la réponse du secteur santé à l'urgence afin de soutenir le gouvernement haïtien.

Dans les premières heures et les premiers jours suivant un séisme, les opérations de recherche des victimes et de secours sont une priorité vitale. Parallèlement, il est essentiel de traiter les blessés et de prévenir les infections dues aux blessures afin d’éviter les souffrances et les décès.

Face à cette situation, l’OMS a mobilisé une équipe de spécialistes de la prise en charge de victimes en grand nombre, de la coordination de l’action sanitaire d’urgence et de la gestion des dons de médicaments et de fournitures médicales. Elle envoie également des fournitures médicales d’urgence afin de traiter des milliers de personnes souffrant de blessures graves.

Photo-reportage

Liens

Réunions et consultations

Ressources documentaires