Les Haïtiens soignent les Haïtiens

Avril 2010

Dr Marhône, dans la cour de sa clinique
OMS/OPS/Nyka Alexander

Le peuple haïtien lui-même a été un élément crucial de l’intervention après le séisme en Haïti, y compris pour ses conséquences sanitaires. Dans le reportage qui suit, nous allons décrire les différents types de services mis en place par et pour les Haïtiens.

Des cliniques mobiles et provisoires ont été ouvertes. Malgré le manque de ressources et de matériel médical, elles traitent un grand nombre de pathologies : traumatismes et blessures, réadaptation, soins des maladies chroniques ou des états pathologiques préexistants.

Ces services aident également la population à soigner les traumatismes psychologiques laissés par la tragédie. L’un des exemples en est les écoles provisoires où les enfants peuvent parler de leurs expériences pendant le séisme, l’une des premières étapes pour rétablir la vie quotidienne et un sens de la normalité.

L’OMS et l’OPS contribuent à ces efforts de multiples manières, par exemple en fournissant du matériel médical aux agents de santé haïtiens ou en coordonnant l’action sanitaire internationale.

Photo-reportage

Liens

Réunions et consultations

Ressources documentaires