Organisation mondiale de la Santé

Un nouveau vaccin contre la méningite en Afrique

Enfants et adultes dans une file d’attente pour se faire vacciner
M. Berlier

Les vaccins existants n’assurent pas la prévention des épidémies

On dispose de vaccins contre les différentes formes d’infections à méningocoques depuis plus de 30 ans. Comme ils ne protègent les sujets vaccinés que pendant 2 ou 3 ans au maximum et qu’ils ne protègent pas les jeunes enfants, ils ne peuvent assurer la prévention des épidémies. Par conséquent, il faut refaire chaque année les campagnes de vaccination. Bien que la capacité de mettre au point pour l’Afrique un vaccin sûr et efficace, au moyen de la technologie dite de «conjugaison», existe depuis 10 ans, tous les programmes de développement de vaccins antiméningococciques A ou A/C se sont interrompus en 1999.

© OMS. Tous droits réservés