Revue de l’année 2010: les principaux problèmes de santé

Décembre 2010

OMS/OPS/Harold Ruiz

L’année 2010 a été une année riche en problèmes de santé publique dus à une série de catastrophes naturelles. Mais cette année aussi, une collaboration de longue durée a abouti à un vaccin d’un coût abordable visant à éliminer l’un des principaux problèmes de santé en Afrique, la méningite.

L’année a commencé par la nouvelle d’un séisme dévastateur en Haïti. L’OMS a dirigé l’action sanitaire, travaillant avec les autorités locales, les institutions des Nations Unies et les partenaires humanitaires pour faire face à l’urgence. Lorsqu’une flambée de choléra a touché Haïti à la fin de l’année, l’OMS a renforcé ses activités.

Toujours en 2010, de terribles inondations ont dévasté de vastes régions du Pakistan, dans lesquelles l’OMS et ses partenaires ont fourni suffisamment de médicaments pour couvrir les besoins sanitaires de base de 6,7 millions de personnes.

En 2010, nous avons enregistré des progrès réguliers bien que fragiles vers la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement liés à la santé. Suite à la pandémie de 2009, le virus H1N1 a pratiquement fini de sévir et en août 2010, nous sommes entrés dans la phase postpandémique.

L’année s’est terminée par l’annonce prometteuse d’un nouveau vaccin efficace et d’un coût abordable contre la méningite qui menace la vie et la santé de plus de 450 millions de personnes dans la Région africaine de l'OMS.

Ces images retracent les principaux faits qui ont marqué l'année 2010 dans le domaine de la santé.

Photo-reportage

Ressources documentaires