Organisation mondiale de la Santé

Fièvre jaune au Soudan

Un laborantin effectue un test sous les yeux de plusieurs personnes à Khartoum au Soudan
OMS/K. Eltahir

La fièvre jaune est difficile à diagnostiquer. Elle peut être confondue avec le paludisme sévère, la dengue ou d’autres fièvres hémorragiques. Les tests sanguins sont le moyen le plus fiable de diagnostiquer la fièvre jaune. Le diagnostic de cette flambée a été confié au laboratoire national de santé publique de la capitale du Soudan, Khartoum, avec l’appui du Laboratoire de l’unité navale de recherche médicale des États Unis N°3 (NAMRU-3) au Caire (Égypte), centre collaborateur OMS pour les maladies infectieuses.

© OMS. Tous droits réservés