Célébration en Guinée du succès du vaccin anti-Ebola

Actualités
4 mai 2017

«Le monde est bien mieux préparé s’il devait y avoir une nouvelle flambée d’Ebola», a déclaré aujourd’hui le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé, lors d’un évènement célébrant la contribution des gouvernements et des populations des 3 pays les plus touchés pour endiguer l’épidémie d’Ebola en 2014-2015.

le Directeur général de l'OMS en visite en Guinée pour célébrer  la contribution des gouvernements et des populations des 3 pays les plus touchés pour endiguer l’épidémie d’Ebola en 2014-2015.
OMS/S. Hawkey

Le Dr Chan s’est jointe au Président de la République de Guinée, le Professeur Alpha Condé, au ministre de la Santé, le Dr Abdourahmane Diallo, et aux représentants des gouvernements du Libéria et de la Sierra Leone pour célébrer la réussite de la mise au point du premier vaccin mondial contre le virus Ebola. Le Dr Matshidiso Moeti, Directeur du Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, était également présente.

«Nous devons cette réussite vraiment remarquable aux efforts concertés du gouvernement guinéen, des agents de santé, des chercheurs locaux et internationaux, des organismes publics et privés, des donateurs internationaux et, surtout, des milliers de personnes qui ont accepté de se faire vacciner dans le cadre de cet essai», a t elle dit.

En décembre 2016, la revue The Lancet a publié les résultats de l’essai de vaccination en anneau, mené par l’OMS en Guinée, montrant que le premier vaccin au monde contre le virus Ebola confère une protection substantielle. Parmi les plus de 11 000 personnes vaccinées dans le cadre de l’essai, aucun cas de maladie à virus Ebola ne s’est produit.

S’appuyant sur les travaux accomplis pour accélérer le développement et les tests de ce vaccin, l’OMS a créé un schéma directeur en matière de recherche développement afin de raccourcir à l’avenir les délais de mise au point de nouveaux vaccins et traitements contre des maladies infectieuses nouvelles ou émergentes, comme la fièvre de Lassa ou le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen Orient.

Le Dr Chan a remis des certificats à une sélection de personnes pour leur contribution remarquable à l’essai du vaccin et à la lutte contre la flambée d’Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone.