L’OMS et le Fonds mondial signent un accord de coopération

Novembre 2017

L’OMS et le Fonds mondial ont signé aujourd’hui des accords de coopération et de financement pour un montant estimé à 50 millions de dollars (US $), afin de continuer à apporter aux pays un soutien technique précieux dans la lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme et de progresser considérablement vers la couverture sanitaire universelle.

«L’OMS et le Fonds mondial ont une mission commune et s’engagent tous deux à être au service des pays. Ces nouveaux accords intensifient encore notre collaboration, déjà étroite. Les partenariats resteront essentiels pour que l’OMS puisse accomplir sa mission. Nous ne pouvons pas réussir seuls et nous comptons sur des partenaires tels que le Fonds mondial pour promouvoir la santé – assurer la sécurité du monde – et être au service des plus vulnérables », dit le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS.

En particulier, ces accords garantiront les activités menées par l’OMS afin d’élargir l’accès aux médicaments et aux autres produits de santé préqualifiés, d’élaborer et de mettre en œuvre de nouvelles applications de financement, d’aider à trouver les cas de tuberculose, d’améliorer la collecte de données, d’agir plus vite pour éliminer le paludisme dans 21 pays et d’introduire, à titre d’essai, le vaccin antipaludique RTS,S dans 3 pays africains.

L’OMS et fonds mondial collaborent depuis longtemps, et avec succès, en vue de généraliser les interventions contre le VIH, la tuberculose et le paludisme et pour renforcer les systèmes de santé de nombreux pays. Cette collaboration a permis de réduire considérablement les charges de morbidité dues au VIH, à la tuberculose et au paludisme dans le monde et de sauver des millions de vies depuis 2002.

Liens connexes