L’OMS améliore la transparence de ses données financières

Mai 2017

L’OMS améliore la transparence et la responsabilisation en matière de financement avec une nouvelle version de son portail Web qui facilite l’accès aux informations relatives au budget et aux dépenses de l’Organisation ainsi que leur utilisation et les rend plus compréhensibles.

Capture d'écran du portail de l'OMS consacré à son budget
OMS

Le portail remodelé présente des données à jour et détaillées sur le budget, le financement et les dépenses des activités de l’OMS ainsi que sur la façon dont ces activités sont financées dans les pays, dans les régions et à l’échelle internationale. Ce nouvel outil satisfait aux engagements de l’OMS dans le cadre de l’Initiative internationale pour la transparence de l’aide (IITA), une initiative qui cherche à améliorer la transparence de l’aide humanitaire et de l’aide au développement.

«Notre but ultime est de fournir des informations qui permettent de prendre efficacement des décisions, d’appuyer la responsabilisation vis à vis du public et d’amener un changement réel pour les citoyens», explique Imre Hollo, Directeur, Planification, coordination des ressources et suivi des résultats.

«Nos donateurs attendent toujours plus de transparence et l’IITA nous pousse dans ce sens», ajoute-t-il. «En fin de compte, il vaut mieux être explicite au sujet des montants dépensés, des réussites et des échecs.»

Le projet d'amélioration du portail découle de la nécessité d’une meilleure accessibilité aux données financières de l’OMS pour les personnes qui travaillent avec l’OMS dans les gouvernements nationaux et les organisations partenaires.

L’autre objectif était de respecter les exigences de l’IITA concernant la publication des données relatives aux dépenses de l’OMS dans les pays. En plus des détails mis à disposition sur le portail, l’OMS s’est engagée à publier davantage d’informations provenant des bureaux de pays, notamment les stratégies de collaboration avec les pays.

Le nouveau portail assure en outre une meilleure expérience pour l’utilisateur, il propose davantage d’éléments visuels et il est conçu pour s’adapter pleinement pour l’affichage sur smartphone et tablette. Nombre des capacités du portail précédent ont été conservées lors de cette refondation, notamment les flux financiers, les documents clés et les contributions des donateurs. De cette façon, les données sont faciles d’accès, utiles, et elles permettent aux utilisateurs de cerner aisément les lacunes.

L’OMS s’efforce depuis longtemps de maintenir le meilleur niveau d’efficience et d’efficacité. Depuis 2013, l’Organisation publie des chiffres sur les budgets et les dépenses (notamment par donateur à l’échelle des pays), des données sur les résultats, des reportages et des documents clés.