Organisation mondiale de la Santé

L'enfant et la salubrité de l'environnement

Une jeune fille cuisine sur un poêle situé à l'intérieur de l'habitation
OMS/C. Gaggero

La moitié des deux millions de décès d'enfants dus chaque année à des infections respiratoires aiguës imputables à la pollution de l'air à l'intérieur des maisons.

Les infections respiratoires aiguës,en particulier la pneumonie, sont les maladies les plus meurtrières chez le jeune enfant. Près de la moitié de ces décès peuvent être imputés à la fumée de combustibles à l'intérieur des habitations. Le tabagisme passif est un autre facteur de risque majeur. Les enfants des pays en développement sont particulièrement exposés du fait de mauvaises conditions de logement.

© OMS. Tous droits réservés