Organisation mondiale de la Santé

Santé et changement climatique

Un jeune garçon dans un champ inondé, au Bangladesh
ARGOS/Laurent Weyl

L’élévation du niveau des mers augmente le risque d’inondation sur les côtes et pourrait entraîner des déplacements de population. Aujourd’hui, plus de la moitié de la population mondiale habite à moins de 60 km des côtes.
Les inondations sont directement responsables de nombreux décès et augmentent les risques de maladies infectieuses à transmission hydrique ou vectorielle. Les déplacements de population pourraient accroître les tensions et augmenter les risques de conflit.

© OMS. Tous droits réservés