Organisation mondiale de la Santé

VIH/sida

Le dépistage du VIH ouvre la voie pour garantir le traitement à ceux qui en ont besoin.

Une accélération radicale de l’accès au dépistage du VIH et aux médicaments s’impose si l’on veut atteindre l’objectif de mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à 2030. La proportion des sujets infectés par le virus qui ne font pas l’objet d’un test de dépistage est estimée à 40%, ce qui fait que plus de 14 millions de personnes ignorent leur séropositivité faute d’un diagnostic. L’OMS recommande des approches innovantes d’autodépistage du VIH et de notification aux partenaires afin d’offrir de meilleures possibilités de dépistage des cas non diagnostiqués.

© OMS. Tous droits réservés