Organisation mondiale de la Santé

Dix faits sur la vaccination

Une jeune femme est vaccinée au cours de la campagne de vaccination du nouveau vaccin antiméningococcique conjugué A au Burkina Faso
OMS/R. Barry

Les partenariats publics-privés facilitent la mise au point et l’introduction des vaccins.

Par exemple, un nouveau vaccin pour éviter l’infection à méningocoque A, la cause principale de méningite épidémique en Afrique subsaharienne, a été introduit au Burkina Faso, au Mali et au Niger en 2010. Il permet d’éliminer la première cause d’épidémie de méningite en Afrique. Fin 2011, plus de 22 millions de personnes avaient été vaccinées au Cameroun, au Nigéria et au Tchad.

© OMS. Tous droits réservés