Organisation mondiale de la Santé

Dix faits sur le paludisme

OMS/S. Hollyman

Les femmes enceintes sont particulièrement exposées au paludisme.

Les femmes enceintes courent un risque important de décès du fait des complications d’un paludisme grave.Le paludisme est aussi une cause d’avortement spontané, d’accouchement prématuré ou de mise au monde d’un enfant mort-né et d’anémie sévère chez la mère. Il est à l'origine d’environ un tiers des cas évitables de faible poids à la naissance. Pour les femmes enceintes vivant dans les zones de transmission modérée à forte, l’OMS recommande le traitement préventif intermittent à chaque consultation prénatale prévue après le premier trimestre de la grossesse.

© OMS. Tous droits réservés