10 faits sur la santé maternelle

OMS

Novembre 2015

On estime que 303 000 femmes mourront en 2015 de complications liées à la grossesse ou à l'accouchement. La plupart de ces décès pouvaient être évités puisque les soins médicaux existent et sont bien connus: le principal obstacle est le manque d’accès à des soins de qualité avant, pendant et après l’accouchement.

L'objectif 5 du Millénaire pour le développement (OMD5) vise à améliorer la santé maternelle, à réduire la mortalité maternelle de 75% et à rendre l'accès à la médecine procréative universel d’ici à 2015.

Malgré un recul important de la mortalité maternelle, cet objectif n’a pas été atteint. La progression de la réduction de la mortalité dans les pays en développement et la mise à disposition de services de contraception n’ont pas suffi pour atteindre les cibles. Pour l’après-2015, les objectifs de développement durable offrent une nouvelle occasion de faire progresser la santé maternelle pour toutes les femmes, dans tous les pays et quelles que soient les circonstances.

L’OMS aide les pays à fournir des soins intégrés, fondés sur des bases factuelles et d’un bon rapport coût-efficacité pour les mères et les enfants pendant la grossesse, la naissance et le postpartum.

Pour réduire la mortalité maternelle, il est crucial d’investir dans les systèmes de santé, notamment en formant des sages-femmes et en assurant les soins obstétriques d’urgence 24 heures sur 24.

Principaux faits et chiffres sur la santé maternelle

Liens

Ressources documentaires