Organisation mondiale de la Santé

La santé maternelle

Un agent de santé formé aux soins maternels examine une maman et son bébé au Kenya
OMS/A. Fort

La plupart des décès maternels peuvent être évités.

On peut éviter la plupart des décès maternels en dispensant des soins qualifiés à l’accouchement et en donnant accès aux soins obstétriques d’urgence. En Afrique subsaharienne, où les taux de mortalité maternelle sont les plus élevés, mopins de 50% des femmes accouchent en présence d’une sage-femme qualifiée, d’une infirmière ou d’un médecin. Les femmes et les jeunes filles qui vivent dans des pays fragiles ou plongés dans des crises humanitaires sont confrontées à des risques plus élevés, car les systèmes de santé de ces pays sont souvent détruits, ce qui expose les personnes les plus vulnérables.

© OMS. Tous droits réservés