10 faits sur la fistule obstétrique

Mai 2014

Yanina Manolova

Chaque année dans le monde, 50 000 à 100 000 femmes présentent une fistule obstétricale, à savoir une brèche de la filière pelvi-génitale.

L’apparition d’une fistule obstétricale est directement liée à l’une des principales causes de mortalité maternelle: un travail difficile (dystocie) lors de l'accouchement.

Les femmes qui présentent une fistule obstétricale souffrent d’une incontinence permanente, en ressentent de la honte et font l’objet d’une discrimination sociale. Elles ont aussi des problèmes de santé.

On estime qu’en Asie et en Afrique subsaharienne, plus de 2 millions de jeunes femmes vivent avec des fistules obstétricales non traitées.

La fistule obstétricale peut être éviter. Pour cela, il suffirait:

  • de repousser l’âge de la première grossesse;
  • de mettre fin aux pratiques traditionnelles préjudiciables; et
  • de permettre d’avoir accès en temps voulu à des soins obstétricaux.

La prévention et la prise en charge des fistules obstétricales participent à l’amélioration de la santé maternelle, cinquième objectif du Millénaire pour le développement.

Principaux faits et chiffres

Liens

Réunions et consultations

Ressources documentaires