10 faits sur l'exercice physique

Février 2014

Un enfant joue au ballon
OMS/ V. Collazos

L’absence d’exercice physique ou la sédentarité est le 4e facteur de risque de mortalité au niveau mondial. Partout dans le monde, on constate une augmentation du niveau de sédentarité. Au niveau mondial, un adulte sur trois manque d’exercice.

Toutefois, pour peu que l’on dispose d’un environnement propice, une augmentation du niveau de l’activité sera source de multiples bienfaits pour la santé quel que soit le groupe d’âge auquel on appartient.

L’OMS donne des recommandations quant à la quantité d’exercice optimale pour chacun. Cependant, pratiquer un exercice physique quel qu’il soit est toujours préférable à l’absence d’exercice. Les personnes inactives doivent commencer par pratiquer une activité pendant de courtes périodes puis en accroître progressivement la durée, la fréquence et l’intensité.

La société en général comme les individus peuvent agir pour augmenter l’activité physique. En 2013, les États Membres de l’OMS ont convenu, dans le cadre du Plan d’action mondial pour la lutte contre les maladies non transmissibles 2013-2020, de réduire la sédentarité de 10% d’ici 2015.

Au sein des gouvernements, des partenaires internationaux, de la société civile, des organisations non gouvernementales et du secteur privé, tous les secteurs à tous les niveaux ont un rôle vital à jouer pour façonner des environnements sains et contribuer à promouvoir l’exercice physique.

Faits et chiffres sur l'exercice physique

Liens

Ebola: ce que vous devez savoir en voyage

Ressources documentaires