Organisation mondiale de la Santé

Les maladies sexuellement transmissibles

Jeune Africaine enceinte dans une cour de son village
OMS

Pendant la grossesse, la syphilis précoce non traitée est à l’origine d’une naissance sur 4 d’enfants mort-nés et de 14% des décès néonatals. De 4 et 15% environ des femmes enceintes en Afrique donnent un test positif pour la syphilis.
Les interventions pour améliorer le dépistage de la syphilis chez les femmes enceintes et éviter la transmission de la maladie de la mère à l’enfant permettraient, selon les estimations, d’éviter 492 000 naissances d’enfants mort-nés par an rien qu’en Afrique.

© OMS. Tous droits réservés