Dossiers et reportages

Liberia: pour stopper le virus Ebola il faut travailler avec les communautés

12 octobre 2014 - Lorsque le Dr Peter Clements est arrivé dans le comté de Lofa au Libéria en provenance de Monrovia, 20 à 30 patients présentant les symptômes de la maladie à virus Ebola arrivaient chaque jour à l’hôpital de Médecins Sans Frontières (MSF). Au sein de cette communauté, les gens étaient terrorisés, des troubles civils menaçaient d’éclater et des agents de santé avaient été pris pour cibles. il s’est alors rendu dans les communautés hostiles et s’est adressé directement à leurs chefs.