Organisation mondiale de la Santé
Santé mentale et droits de l'homme
Les laissés-pour-compte
OMS/A. S. Kochar

Violations des droits de l'homme : discrimination

La maladie mentale est souvent synonyme de stigmatisation et de discriminations. On croit souvent que ceux qui en souffrent sont paresseux, faibles, peu intelligents, compliqués ou incapables de prendre des décisions.

Ces personnes sont aussi perçues comme violentes et font peur, alors qu'elles subissent plus d'actes violents qu'elles n'en commettent.

© Organisation mondiale de la Santé 2005. Tous droits réservés.