République démocratique du Congo: reportage au Nord-Kivu

L'OMS et ses partenaires collaborent pour améliorer la situation sanitaire

Reportage photo

Photos 1-6

2 décembre 2008 -- Déplacements massifs de population, services de santé défaillants, manque d'eau potable et absence de systèmes d'assainissement dignes de ce nom mettent en danger la santé de centaines de milliers d'habitants de l'est de la République démocratique du Congo.

L'OMS coordonne l'action de santé publique engagée pour faire face à la situation d'urgence. Avec ses partenaires, l'OMS a lancé une vaste opération à Kibati, à dix kilomètres de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu. Il s'agit de prévenir et de combattre des maladies potentiellement mortelles et d'assurer l'approvisionnement en eau potable et un système d'assainissement approprié dans les camps où vivent temporairement des milliers de déplacés.

Ce reportage illustre le travail effectué par l'OMS et ses partenaires en République démocratique du Congo.

PHOTO 1

OMS/Alice Croiser

Le camp Kibati I héberge environ 18 000 personnes qui ont fuit les combats dans l'est de la République démocratique du Congo. Ce camp est situé à 10 kilomètres de Goma, capitale de la province du Nord Kivu.


PHOTO 2

OMS/Christopher Black

Une équipe d'évaluation de l'OMS s'entretient avec Masika Kabaguhera (au centre), responsable du nettoyage des latrines dans une partie du camp Kibati II. Elle informe l'équipe qu'elle nettoie les latrines trois fois par jour.


PHOTO 3

OMS/Christopher Black

Un nutritionniste de l'International Medical Corps pèse un bébé de trois mois pour vérifier s'il ne souffre pas de malnutrition.


PHOTO 4

OMS/Christopher Black

Un enfant reçoit un supplément de vitamine A au cours d'une campagne de vaccination contre la rougeole au camp Kibati II.


PHOTO 5

OMS/Christopher Black

Deux agents de santé vaccinent un enfant contre la poliomyélite au cours d'une campagne de vaccination au camp Kibati II.


PHOTO 6

OMS/Christopher Black

Yves Chartier, ingénieur de l'OMS spécialiste de l’eau et de l’assainissement, vérifie les robinets à un point de distribution d'eau au camp Kibati. Des vérifications permettent d'assurer le bon fonctionnement d'un nombre suffisant de robinets pour les personnes vivant dans les camps.

Partager