OMS/Pierre Formenty

Dans la province d'Uige, au nord de l'Angola, on commence à maîtriser la flambée de fièvre hémorragique de Marburg. Plus de 300 personnes sont mortes, mais le nombre des nouveaux cas a beaucoup diminué depuis le pic épidémique, début avril. Les agents de santé et les communautés sont toujours en alerte renforcée.