Est-ce que tous les moustiques transmettent le paludisme?

Questions-réponses
Janvier 2014

Q: Est-ce que tous les moustiques transmettent le paludisme?

R: Seulement certaines espèces du genre Anopheles et, dans ces espèces, seulement les femelles transmettent le paludisme.

C’est un parasite unicellulaire, appelé Plasmodium, qui est à l’origine du paludisme. Les anophèles femelles prélèvent le parasite en prenant sur un sujet infecté leur repas de sang qui permettra le développement de leurs œufs. Ensuite, les parasites se développent et se reproduisent dans l’organisme de l’insecte. Quand la femelle du moustique se nourrit de nouveau, elle inocule les parasites avec sa salive dans le sang de la personne qu’elle pique.

Les parasites se multiplient alors rapidement dans le foie, puis dans les globules rouges du sujet infecté. Une à deux semaines plus tard, les premiers symptômes du paludisme se manifestent : en général de la fièvre, des céphalées, des frissons et des vomissements. S’il n’est pas traité rapidement au moyen de médicaments efficaces, le paludisme peut tuer en infectant et en détruisant les globules rouges, puis en obstruant les capillaires qui irriguent le cerveau et d’autres organes vitaux.

Il y a quatre types de paludisme chez l’homme: Plasmodium vivax, P. malariae, P. ovale et P. falciparum. P. vivax et P. falciparum sont les plus courants. Le paludisme à P. falciparum, le plus mortel des quatre, est la forme la plus fréquente en Afrique subsaharienne, où il cause près d’un million de décès par an.

Ces dernières années, on a enregistré aussi certains cas humains de paludisme à Plasmodium knowlesi – un paludisme du singe rencontré dans certaines zones de forêts d’Asie du Sud-Est.

Partager

Liens connexes