Qu'est-ce que le ver de Guinée? S'agit-il vraiment d'un ver?

Questions-réponses
29 septembre 2011

Q: Qu'est-ce que le ver de Guinée? S'agit-il vraiment d'un ver?

R: Oui, il s'agit bien d'un ver. C'est un grand nématode, dont le nom latin est Dracunculus medinensis et que l'on ingère en buvant de l'eau contaminée. On appelle dracunculose la maladie qui en résulte. Le parasite provoque une pathologie handicapante et douloureuse qui commence par une vésicule, en général sur la jambe. Au moment de l'éruption, il peut y avoir un prurit, de la fièvre, un œdème, des douleurs violentes et des sensations de brûlure.

Les personnes atteintes tentent souvent de soulager la douleur en immergeant le membre infecté dans l'eau. En cas d'immersion dans un point d'eau à ciel ouvert, mare ou puits peu profond, le parasite émet par l'orifice qu'il a perforé des milliers de larves. Celles-ci sont ingérées par des puces d'eau (cyclops), chez lesquelles elles se développent et deviennent infectantes en deux semaines. Lorsqu'une personne boit de cette eau, l'acidité de l'estomac dissout les cyclops, les larves sont libérées et pénètrent dans la paroi intestinale. Après un an environ, une vésicule se forme et le ver adulte, d'un mètre de long, fore un orifice pour recommencer le cycle de vie.

Au début du 20e siècle, la dracunculose était commune dans de nombreux pays d'Afrique et d'Asie. Sur les vingt pays où la maladie était endémique au début des années 1980, quatre seulement - tous sur le continent africain - signalent encore des cas,. Le plus grand nombre de cas (98%) étant enregistrés dans le nouvel état indépendant du Soudan du Sud.

Partager