Le nombre de cas de cancer augmente-t-il ou diminue-t-il dans le monde?

Questions-réponses
2 avril 2008

Q: Le nombre de cas de cancer augmente-t-il ou diminue-t-il dans le monde?

R: Le cancer est une des principales causes de décès dans le monde et le nombre de cas augmente.

On prévoit une augmentation de 45% du nombre de décès par cancer dans le monde entre 2007 et 2030 (de 7,9 à 11,5 millions), en partie à cause de l'accroissement et du vieillissement de la population. Cette estimation tient compte de la légère baisse attendue pour certains types de cancers dans les pays à revenu élevé. On prévoit aussi que le nombre de nouveaux cas passera de 11,3 millions en 2007 à 15,5  millions en 2030.

Dans la plupart des pays développés, le cancer est la deuxième cause de décès après les maladies cardio-vasculaires et l'évolution épidémiologique va dans le même sens dans les pays en développement, en particulier dans les pays "en transition" ou à revenu intermédiaire comme ceux d'Amérique du Sud et d'Asie. Plus de la moitié des cas de cancer surviennent déjà dans des pays en développement.

Parmi les différents types, c'est le cancer du poumon qui provoque le plus de décès et cette tendance devrait se maintenir jusqu'en 2030 à moins d'une intensification considérable des efforts de lutte antitabac. Certains comme le cancer de la prostate, du sein ou du colon sont plus courants dans les pays développés, alors que ceux du foie, de l'estomac et du col de l'utérus touchent davantage les pays en développement.

Un lien a été établi entre l'apparition du cancer et un certain nombre de facteurs de risque: mode de vie malsain (consommation de tabac et d'alcool, alimentation inadéquate, sédentarité), exposition à des substances cancérogènes au travail (par exemple l'amiante) ou dans l'environnement (par exemple ultraviolets et rayonnements ionisants) et certaines infections (hépatite B, infection par le papillomavirus humain).

Les facteurs de risque essentiels que l'on peut éviter:

  • Le tabagisme qui est à l'origine de 1,8 million de décès annuels par cancer (dont 60% dans les pays à revenu faible ou intermédiaire);
  • L'excès pondéral, l'obésité et la sédentarité responsables ensemble de 274 000 décès annuels par cancer;
  • L'abus de l'alcool à l'origine de 351 000 décès annuels par cancer;
  • La transmission sexuelle de l'infection par le papillomavirus humain responsable de 235 000 décès annuels par cancer;
  • Les substances cancérogènes dans l'environnement à l'origine d'au moins 152 000 décès annuels par cancer.

Liens connexes

Partager