Qu'est-ce qu'un défaut de réfraction?

Questions-réponses
10 octobre 2013

Q: Qu'est-ce qu'un défaut de réfraction?

R: Un défaut de réfraction est un trouble oculaire très courant. Il se manifeste lorsque l'œil ne peut focaliser de façon nette les images provenant du monde extérieur. Le défaut de réfraction se traduit par un brouillage de la vision, parfois suffisamment grave pour entraîner une déficience visuelle. Les défauts de réfraction les plus courants sont les suivants.

  • la myopie (brachymétropie): difficulté à voir de façon nette des objets distants;
  • l'hypermétropie (hyperopie): difficulté à voir de façon nette des objets proches;
  • l'astigmatisme: distorsion visuelle résultant d'une courbure irrégulière de la cornée, la membrane transparente couvrant le globe oculaire .
  • la presbytie: difficultés pour lire ou voir jusqu'à la distance d'un bras. Elle est liée à l'âge et touche les individus de manière quasi-universelle.

Les erreurs de réfraction ne peuvent être prévenues, mais elles peuvent être diagnostiquées par un examen de l’œil et traitées par des verres correcteurs, des lentilles de contact ou un acte de chirurgie réfractive. Si elles sont corrigées à temps et par des professionnels des soins ophtalmiques, elles ne nuiront pas au plein exercice d’une bonne fonction visuelle. La correction est fournie sous différentes formes selon le défaut visuel, l’âge de la personne et les exigences imposées par l’activité pratiquée.

L'OMS estime à 153 millions le nombre de personnes dans le monde vivant avec une déficience visuelle due à un défaut de réfraction non corrigé. Ce chiffre n'inclut pas les personnes vivant avec une presbytie non corrigée, probablement très important selon les premiers éléments.

L’OMS, ses États Membres et ses partenaires s’efforcent de trouver des moyens de fournir, aux personnes qui en ont besoin, des prestations en matière de réfraction corrective qui soient de bonne qualité, prescrites par des professionnels et abordables, en particulier dans les régions pauvres ayant un accès limité aux soins ophtalmiques.

Liens

Partager