Présence de thiomersal dans les vaccins

Questions-réponses
20 octobre 2011

Q: Qu'est-ce que le thiomersal ?

R: Le thiomersal est le conservateur le plus largement utilisé pour les vaccins.

Le thiomersal est un composé renfermant de l'éthyl-mercure employé pour éviter toute croissance bactérienne ou fongique dans certains vaccins inactivés présentés en flacons multidoses.

Il est également utilisé durant la production de certains vaccins, par exemple de certains vaccins anticoquelucheux, dans le cadre du procédé de fabrication permettant de rendre le produit sûr et efficace. On utilise le thiomersal depuis les années 1930 dans la fabrication de certains vaccins et autres produits médicinaux.

Q: Pourquoi les vaccins ont-ils besoin de conservateurs ?

R: Les conservateurs inhibent la croissance des contaminants bactériens et fongiques qui peuvent être introduits du fait de l'utilisation répétée d'un flacon multidoses. Ces flacons multidoses sont utilisés dans de nombreux pays parce qu'ils nécessitent moins d'espace de stockage dans la chaîne du froid et entraînent moins de gaspillage, deux éléments qui ont des répercussions importantes sur le coût des programmes. Dans de nombreux pays, la présence d'un conservateur est une exigence réglementaire pour les vaccins inactivés fournis en flacons multidoses.

Q: La quantité de thiomersal présente dans les vaccins présente t-elle un risque pour la santé ?

R: L'OMS a surveillé de très près pendant plus de 10 ans les données scientifiques ayant trait à l'utilisation du thiomersal comme conservateur dans les vaccins, en particulier par le biais de son groupe consultatif d'experts indépendants, le Comité consultatif mondial de la Sécurité vaccinale. Ce Comité est régulièrement parvenu à la même conclusion: rien ne permet de penser que la quantité de thiomersal utilisée dans les vaccins présente un risque pour la santé. D'autres groupes d'experts (par exemple le US Institute of Medicine, l'American Academy of Pediatrics, le United Kingdom Committee on Safety of Medicine, et l'Agence européenne pour l'Evaluation des Médicaments) sont parvenus à des conclusions analogues.

Q: Quelles conséquences aurait la restriction de l'utilisation des vaccins contenant du thiomersal sur la santé ?

R: La vaccination au moyen de vaccins multidoses renfermant du thiomersal protège actuellement au moins 64% de tous les nourrissons et enfants contre quatre maladies ayant des taux de mortalité élevés: la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et l'infection à Haemophilus influenzae type b. Le recours à des vaccins renfermant du thiomersal pour protéger contre ces maladies a permis d'éviter au moins 1 400 000 décès d'enfants en 2010. Ces vaccins sont utilisés dans plus de 120 pays. L’élimination complète du thiomersal dans les vaccins obligerait à utiliser d'autres conservateurs ou à n'utiliser que des vaccins monodose sans conservateur, solutions qui entraîneraient des coûts importants de développement et d'obtention de l'autorisation des autorités de réglementation, limitant de ce fait la possibilité d'offrir des vaccins à un prix abordable.

Le recours aux flacons multidoses est la manière la plus efficace et la plus rentable de protéger les populations lorsque des vaccins doivent être administrés à un grand nombre de personnes en peu de temps, par exemple en cas d'épidémie ou de pandémie.

Partager

Liens connexes