Actualités

Le choléra touche désormais 500 000 personnes au Yémen

14 août 2017 -- Le nombre total de cas présumés de choléra a franchi le cap des 500 000 dimanche au Yémen. Presque 2000 personnes sont décédées depuis que la flambée épidémique a commencé à se propager rapidement, fin avril. Cette maladie véhiculée par l'eau continue de se propager rapidement partout dans le pays en raison de la détérioration des conditions d'hygiène et d'assainissement, infectant quelque 5000 personnes par jour. Les pénuries de médicaments sont fréquentes et 30 000 agents de santé n’ont pas reçu leur salaire depuis presque un an.

Protéger les consommateurs des pesticides présents dans les aliments

7 août 2017 -- Les pesticides sont potentiellement toxiques pour l’être humain. Ils peuvent avoir des effets indésirables sur la santé, parmi lesquels des cancers, sur la procréation et sur les systèmes immunitaires ou nerveux. Pour protéger les consommateurs des effets nocifs des pesticides présents dans les aliments, l’OMS définit les limites maximales de résidus pour les pesticides internationalement acceptées. Il existe actuellement des normes pour plus d’une centaine de pesticides différents.

Allaitement: les nourrissons et les mères souffrent du manque d'investissement

1er août 2017 -- Un examen des pratiques d'allaitement dans 194 pays, présenté dans un nouveau rapport de l'UNICEF et de l'OMS, révèle que seuls 40% des enfants de moins de 6 mois sont allaités exclusivement au sein. Investir 4,70 dollars par nouveau-né et par an permettrait de sauver la vie de 520 000 enfants de moins de 5 ans et pourrait générer 300 milliards de dollars de gains économiques sur 10 ans.

Étendre l’accès au diagnostic et au traitement de l'hépatite

27 juillet 2017 -- De nouvelles données que publie l'OMS à l'occasion de la Journée mondiale contre l'hépatite, indiquent une accélération des efforts mondiaux pour éliminer l’hépatite. Quasiment l’ensemble des 28 pays qui représentent 70% du fardeau mondial de l’hépatite ont mis en place des plans nationaux visant l'élimination de cette maladie et plus de la moitié ont alloué des financements spécifiques à la riposte. Une action plus intense est cependant nécessaire car pas plus d’1 personne sur 10 porteuses du virus sait qu’elle est infectée et peut accéder au traitement.

Il faut agir contre la menace de la résistance du VIH aux médicaments

20 juillet 2017 -- Le rapport 2017 de l’OMS sur la résistance du VIH aux médicaments montre que, dans 6 des 11 pays où des enquêtes ont été faites, plus de 10% des personnes commençant le traitement antirétroviral étaient porteuses d’une souche résistante à certains des médicaments les plus utilisés contre ce virus. L’Organisation avertit que cette menace croissante pourrait compromettre les progrès mondiaux en matière de traitement et de prévention du VIH si des mesures efficaces ne sont pas prises rapidement.

Crises sanitaires

  • Lutte acharnée contre le choléra au Yémen
    Plus de 390 000 cas suspects de choléra et plus de 1800 décès ont été enregistrés en 3 mois. L'OMS avec ses partenaires mène la riposte...
  • Préparation et risposte aux situations d'urgence
    Tous les pays doivent être en mesure de détecter et de vérifier rapidement les menaces que représentent les maladies à tendance épidémique et les maladies émergentes et d'y apporter, sans délai, une réponse appropriée.

Directeur général

«Je veux un monde où chacun peut mener une vie saine et productive, quelle que soit son identité ou son lieu de vie. »

Focus

  • Campagne d'éradication du ver de Guinée au Tchad
    Le Tchad et ses partenaires ont lancé une campagne d'éradication du ver de Guinée qui prévoit de détecter tous les cas afin de de prendre en charge gratuitement les soins. Le ver de Guinée est une maladie parasitaire qui se transmet lorsque des personnes n’ayant que peu ou pas accès à un approvisionnement en eau potable consomment de l’eau contaminée.
  • Un enfant sur 10 dans le monde n’a reçu aucun vaccin en 2016
    12,9 millions de nourrissons, soit un sur 10, n’ont été vaccinés contre aucune maladie en 2016, selon les estimations des taux de vaccination les plus récents de l’OMS et de l’UNICEF. Cela signifie surtout qu'ils n’ont pas reçu la première dose du vaccin antidiphtérique-antitétanique-anticoquelucheux et sont ainsi exposés à un risque sérieux de contracter ces maladies potentiellement mortelles.
  • Rendre les patients plus autonomes peut entraîner des améliorations de la qualité des soins de santé
    Le Bulletin de l'OMS s'est entretenu avec Frederico C. Guanais, spécialiste brésilien des politiques de santé et de la planification. Il soutient que l’extension des soins de santé primaires dans les Amériques n’est pas suffisante pour garantir la qualité et l’efficacité des services de santé.
  • La rougeole continue de se propager et de faire des victimes en Europe
    Les flambées épidémiques de rougeole sévissant actuellement dans la Région européenne de l’OMS ont causé 35 décès au cours de ces 12 derniers mois. L'OMS collabore étroitement avec les autorités sanitaires de tous les pays européens concernés par ce problème pour lutter contre les flambées épidémiques et maintenir une couverture vaccinale élevée dans l’ensemble de la population.

Sécurité routière

En Inde,  New Delhi, piétions, cyclistes, motos et véhicules divers se retrouvent sur la chaussée sans aucune protectiion ...
  • 10 faits sur la sécurité routière dans le monde
    Chaque année, 1,3 million de personnes meurent dans des accidents de la route ... Entre 20 et 50 millions de personnes subissent des traumatismes non mortels suite à un accident de la circulation qui sont un important problème de santé publique.

Soins communautaires

Une jeune femme pique le doigt d'une fillette pour effectuer un test de dépistage rapide du paludisme

Des bénévoles formés fournissent traitement et diagnostic pour le paludisme, la pneumonie et la diarrhée aux enfants de moins de 5 ans vivant dans les régions rurales de République démocratique du Congo.

Lutte contre les inégalités

L'Indonésie a éliminé le tétanos néonatal grâce à d'importants efforts pour améliorer l'accès aux soins dans les zones les plus reculées du pays. Les inégalités sanitaires sont placées sous étroite surveillance ...

Prévenir le suicide

Le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15 à 29 ans. Les Hôpitaux Universitaires de Genève et la Fondation Children Action sont à l'écoute des adolescents qui ont du mal à vivre pour leur venir en aide.


Principaux repères


L'OMS en bref

Ressources documentaires