Activités de l’OMS sur le changement climatique et la santé


Direction et action de plaidoyer

Stratégie de l’OMS concernant la protection de la santé face au changement climatique

L’OMS élabore actuellement une stratégie mondiale traçant les grandes lignes du cadre international de riposte destiné à protéger la santé face au changement climatique. Cette action est conduite par l’OMS et ses partenaires du secteur de la santé et sera coordonnée avec les efforts de l’ONU et des autres institutions partenaires.

Rôle de l’OMS dans la riposte du système des Nations Unies face au changement climatique

La communauté sanitaire a clairement un rôle à jouer dans la protection de la santé et du bien-être des populations contre les effets du changement climatique. L’OMS représente la communauté sanitaire à l’échelon international et contribue à la riposte globale du système des Nations Unies face à ce problème en apportant son expertise en matière de santé à la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, en participant au Programme de travail de Nairobi sur les incidences des changements climatiques et la vulnérabilité et l’adaptation à ces changements, et en collaborant avec d’autres institutions et programmes spécialisés tels que: l’Organisation météorologique mondiale (OMM), le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour renforcer les capacités et mettre en oeuvre des projets.

Plus d'informations

Promouvoir un développement sain

Promouvoir la protection face au changement climatique et la santé publique

Beaucoup des décisions qui influent sur le changement climatique ont aussi des conséquences directes pour la santé humaine. L’OMS s’emploie à rechercher des situations «gagnant-gagnant» dans lesquelles les choix en faveur d’un développement durable permettront parallèlement de réduire notre impact sur le climat de la planète et d’améliorer la santé publique, par exemple en réduisant la pollution de l’air tant à l’extérieur qu’à l’intérieur des habitations.

Plus d'informations - en anglais

Renforcement des systèmes de santé

Ateliers régionaux sur la santé et le changement climatique

Depuis l’an 2000, l’OMS a convié ses partenaires gouvernementaux des différents secteurs à neuf ateliers pour les sensibiliser aux incidences du changement climatique et partager avec eux son expérience de l’évaluation et de la prise en compte des risques pour la santé liés au climat. Cette série d’ateliers était axée sur des pays des différentes Régions de l’OMS particulièrement sensibles et vulnérables aux effets du climat. Chaque atelier a constitué une importante tribune non seulement pour sensibiliser les participants, mais aussi pour recueillir les avis des États Membres sur la manière de faire face aux risques additionnels pour la santé résultant du changement climatique. Ils ont permis aux pays de mieux comprendre et mesurer leurs vulnérabilités nationales et régionales sur le plan de la santé et de recenser leurs points forts et leurs besoins en matière de renforcement des capacités, d’information et de ressources, fournissant ainsi une base solide pour de futures actions de protection.

Plus d'informations - en anglais

Le Fonds pour l'environnement mondial (FEM): approche expérimentale pour la protection de la santé et l’adaptation aux conditions climatiques

L’OMS collabore aux côtés du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) à un nouveau projet financé par le Fonds pour l’environnement mondial qui vise à expérimenter des approches pour protéger la santé dans des conditions climatiques changeantes et plus variables. Ce projet est opérationnel dans sept pays répartis sur toute la planète et qui présente, sur le plan de la santé, divers types de vulnérabilités aux conditions climatiques.

Plus d'informations - en anglais

Établir des partenariats

La protection de la santé face au changement climatique nécessite l’établissement d’un vaste partenariat s’appuyant sur la communauté sanitaire, mais ayant aussi des liens avec d’autres acteurs. Les bureaux régionaux et de pays de l’OMS entretiennent des liens étroits avec le secteur de la santé dans les États Membres et sont la première ligne de défense contre les effets sur la santé de la modification et de la variabilité du climat. Le programme entretient aussi une collaboration de longue date avec les organismes de recherche en santé et avec les institutions du système des Nations Unies et les autres organismes internationaux et nationaux qui s’occupent de l’atténuation du changement climatique et de l’adaptation à ses effets.

Plus d'informations

Données et informations nécessaires à l’action

À partir de 1990, l’OMS a commencé à publier des rapports décrivant et évaluant les signes montrant que le changement climatique et la variabilité du climat entraînaient des risques pour la santé. Le programme est maintenant de plus en plus axé sur la fourniture de cette information aux pays les plus vulnérables, sur la mise au point d’outils techniques pour évaluer les vulnérabilités sur le plan de la santé et sur la conception et l’appui de systèmes de protection de la santé publique dans le contexte national de chaque pays.

Plus d'informations - en anglais

Surveillance et évaluation

À mesure que les pays commenceront à appliquer des mesures de protection de la santé face au changement climatique, il deviendra de plus en plus important de surveiller et d’évaluer les programmes, afin de s’assurer que ceux-ci sont à la fois efficaces et entrepris en temps voulu. L’OMS s’attache tout particulièrement à mettre en place des mécanismes de surveillance et d’évaluation permettant à la fois d’évaluer les processus, par exemple le succès des actions de sensibilisation ou la couverture des interventions concernant les maladies sensibles au climat, et de mesurer les résultats en termes d’amélioration de la santé de la population. Ces mécanismes devraient être intégrés aux systèmes de surveillance de base de la santé et être coordonnés avec d’autres systèmes utilisés pour mesurer les succès remportés en matière d’adaptation au changement climatique et de réalisation des objectifs de développement durable dans d’autres secteurs.

[an error occurred while processing this directive]