[an error occurred while processing this directive]
 

Modification de l’environnement planétaire

  OMS > Programmes et projets > Modification de l'environnement planétaire > Changement climatique et santé humaine
imprimer

Rôle de l’OMS dans la riposte du système des Nations Unies face au changement climatique

L’Organisation des Nations Unies met en oeuvre une stratégie à l’échelon de tout le système pour faire face aux différents problèmes posés par le changement climatique. La Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques constitue le mécanisme principal pour coordonner la riposte internationale à ce défi. Cette Convention a été signée en 1992 à Rio de Janeiro par 154 États (plus la Communauté Économique Européenne) et elle est entrée en vigueur en mars 1994. Son objectif ultime est «de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère à un niveau qui empêche toute perturbation anthropique (humaine) dangereuse du système climatique. Il conviendra d’atteindre cet objectif dans un délai suffisant pour que les écosystèmes puissent s’adapter naturellement aux changements climatiques, que la production alimentaire ne soit pas menacée et que le développement économique puisse se poursuivre d’une manière durable».

- Portail de l'action du système des organismes des Nations Unies sur les changements climatiques
- Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC)

En tant que principale institution du système des Nations Unies pour les questions de santé, l’OMS représente la communauté sanitaire au niveau international et assure le lien avec les programmes sanitaires opérationnels dans ce domaine. L’OMS apporte aussi son expertise en matière de santé à la Conférence des Parties à la Convention-cadre sur les changements climatiques (UNFCCC) et à son Organe subsidiaire de Conseil scientifique et technologique ainsi qu’à des initiatives spéciales telles que le Programme de travail de Nairobi sur les incidences des changements climatiques et la vulnérabilité et l’adaptation à ces changements. l’Organisation météorologique mondiale (OMM), le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour renforcer les capacités et mettre en oeuvre des projets.

[an error occurred while processing this directive]