Un soin propre est un soin plus sûr

SAUVEZ DES VIES: pratiquez l’hygiène des mains

Rejoignez la campagne de l'OMS le 5 mai 2016

Des soins chirurgicaux sûrs SAUVENT DES VIES

La problèmatique

La prévention des infections, qui permet d’alléger une charge évitable pour les systèmes de santé, est aujourd’hui encore une question cruciale partout dans le monde et contribue à ce que chaque patient puisse être traité en toute sécurité dans n’importe quel établissement de soins.

Les patients traités par des moyens chirurgicaux sont exposés au risque de contracter des infections associées aux soins de santé, en particulier, des infections du site opératoire et des infections associées à certains des dispositifs utilisés (p. ex. une infection des voies urinaires associée à un cathéter). Les infections du site opératoire sont une charge pour tous les établissements de santé, comme le montre un rapport publié par l'OMS en 2011.

Améliorer l'hygiène dans les services de chirurgie

La campagne de cette année, présentée le 5 mai, vise l’amélioration de l’hygiène dans tous les services de chirurgie, que ce soit dans les services eux-mêmes, dans les blocs opératoires ou en chirurgie ambulatoire.

L'OMS met à disposition une série d'outils pour sensibiliser les professionnels concerncés. Elle:

  • publie quelques affiches à visée pédagogique concernant les interventions chirurgicales et les soins chirurgicaux;
  • suggère des activités à organiser le 5 mai ou autour de cette date pour promouvoir de l’hygiène des mains dans le cadre des soins de santé;
  • publie, le 5 mai, un rapport sur l’enquête menée par l’OMS en 2015 concernant le cadre mondial d’auto-évaluation de l’hygiène des mains;
  • promeut une «téléclasse», qui sera assurée le 5 mai par le Professeur Didier Pittet, expert de niveau mondial: s'inscrire à la téléclasse;
  • diffuse un message vidéo du Pr Pitet.

Les premières lignes directrices mondiales sur la prévention des infections du site opératoire seront publiées par l’OMS en 2016.

Elles s’inscrivent parfaitement dans les objectifs des deux défis précédents de l’OMS pour la sécurité des patients, sur lesquels elles s’appuient, Un soin propre est un soin plus sûr and Une chirurgie plus sûre pour épargner des vies.

Améliorer de l’hygiène des mains dans tous les domaines

L’hygiène des mains, au bon moment, dans le cadre des soins de santé permet de sauver des vies. L’OMS met à la disposition de tous une série d’outils et de ressources permettant de participer à ce mouvement mondial.

Pour replacer la priorité de l’hygiène des mains dans un contexte plus large, la journée du 5 mai 2016 poursuit aussi pour objectif de soutenir l’action en faveur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène, étant donné que 35% des établissements de santé ne disposent toujours pas, entre autres choses, d’eau et de savon pour l’hygiène des mains.

Que pouvez-vous faire ?

  • Utiliser les documents de l’OMS, au fur et à mesure de leur publication, pour planifier cette journée et faire participer d’autres personnes.
  • Planifier vos propres activités autour du thème de la campagne de l’OMS et poster des informations dans vos bulletins d’information, dans les médias sociaux et sur vos sites Web. Si vous affichez le lien http://www.who.int/gpsc/5may/fr/ sur vos pages Web, l’OMS relaiera vos activités en indiquant un lien vers vos pages Web.
  • Consulter les annonces actualisées de l’OMS concernant le nombre d’établissements de santé qui ont adhéré à la campagne et continuer à promouvoir les adhésions. Pour plus d’informations, cliquer ici (en anglais).

Pour que, tous les 5 mai, cette campagne soit un succès, l’OMS collabore avec de nombreuses parties prenantes de premier plan, dont le Centre collaborateur de l’OMS aux Hôpitaux universitaires de Genève (dirigé par le Professeur Didier Pittet), de nombreuses organisations nationales, des ministères de la santé, des sociétés de prévention des infections et des organisations privées pour la sécurité des patients.

Nous vous remercions par avance de votre soutien.