Un soin propre est un soin plus sûr

5 mai 2014 - Enquêtes Mondiales

Le délai pour soumettre les données a été prolongé jusqu’au 15 juin 2014 !

La résistance aux antimicrobiens est un sujet de préoccupation mondiale, ce qui s’explique principalement par l’apparition, le fort développement et la propagation de bactéries résistantes aux antibiotiques dans les établissements de soins. L’OMS s’engage à lutter contre ce problème.

Chaque année, l’OMS organise le 5 mai la campagne « POUR SAUVER DES VIES: l’hygiène des mains » où elle appelle à agir pour améliorer durablement l’hygiène des mains dans le monde en vue de réduire la transmission microbienne des infections associées aux soins (IAS). Le thème de 2014 sera le rôle de l’hygiène des mains pour freiner la propagation de la résistance aux antimicrobiens.

Entre autres activités, l’OMS propose aux établissements de soins de participer dans deux enquêtes mondiales:

  • Micro-organismes multirésistants et soins de santé: enquête mondiale de l’OMS sur la base de données de laboratoire – pour évaluer la prévalence des micro-organismes multirésistants, en particulier les cinq catégories les plus importantes dans les établissements de soins au niveau mondiale.
  • Antibioprophylaxie en chirurgie dans le cadre des soins: enquête mondiale OMS - pour évaluer la préscription de l’antibioprophylaxie en chirurgie dans un large éventail d’établissements de santé.

Les participants seront recrutés au titre de l’appel mondial lancé par le Siège de l’OMS, principalement via les courriels envoyés dans le cadre de la campagne OMS « POUR SAUVER DES VIES: l’hygiène des mains ». A travers un lien spécifique contenu dans le courriel, ils pourront entrer dans le système de saisie en ligne developé par l’OMS afin de garantir un accès protégé.

Les établissements de soins qui ne sont pas inscrits à la campagne OMS « POUR SAUVER DES VIES: l’hygiène des mains » et qui désirent participer aux enquêtes, peuvent s’inscrire ici. Autrement, ils peuvent envoyer une requete par courriel à savelives@who.int.

Instructions générales

  • Vous pouvez télécharger les protocols, les formulaires pour la recolte des données et les documents d’approbation du comité d’étique de l’OMS ici:
Micro-organismes multirésistants et soins de santé: enquête mondiale de l’OMS sur la base de données de laboratoire
Antibioprophylaxie en chirurgie dans le cadre des soins: enquête mondiale OMS
  • Les participants seront recrutés au titre de l’appel mondial lancé par le Siège de l’OMS, principalement via les courriels envoyés dans le cadre de la campagne OMS « POUR SAUVER DES VIES: l’hygiène des mains ». A travers un lien spécifique contenu dans le courriel, ils pourront entrer dans le système de saisie en ligne developé par l’OMS afin de garantir un accès protégé.
  • Les établissements de soins qui ne sont pas inscrits à la campagne OMS « POUR SAUVER DES VIES: l’hygiène des mains » et qui désirent participer aux enquêtes, peuvent s’inscrire ici. Autrement, ils peuvent envoyer une requete par courriel à savelives@who.int.
  • Ces enquetes sont simples à completer et ne prendront pas beaucoup de temps.
  • Les données devront être saisies et soumises à l’OMS au travers du système éléctronique d’ici au 15 juin 2014.
  • L’OMS sera l’unique bénéficiere des données et s’engage à tenir strictement confidentiels le nom des établissements et les données elles-mêmes.
  • Attention ! Une erreur s’est glissée dans la version française en ligne de l’enquête “Antibioprophylaxie en chirurgie dans le cadre des soins”. Sur la page où figurent les informations sur le patient, la question « Fréquence d’administration durant la période périopératoire » figure deux fois. La première occurrence devrait se lire comme suit : « Traitement antibiotique poursuivi après l’intervention en l’absence de toute infection? (O/N) ». Les champs de réponse sont, eux, corrects. Veuillez donc répondre à la première question comme s’il s’agissait de celle prévue au départ. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser.
Partager