Un soin propre est un soin plus sûr

Réunion de préparation aux campagnes nationales - août 2007

L’un des principaux objectifs de cette réunion était de passer en revue les possibilités de renforcement des interventions mondiales de lutte contre les infections résultant d’actes de soins grâce à la solidarité obtenue par un partenariat officiel entre nations, chacune visant un but commun – résoudre le problème des infections liées à des procédures de soins en s’attachant (entre autres) à obtenir des soignants qu’ils se conforment davantage aux règles d’hygiène des mains.

Cette réunion a permis de partager en détail l’historique et la progression des campagnes nationales et locales. Il en a résulté une diversité de campagnes présentant certaines caractéristiques communes mais divergeant par leur ampleur et par leur degré de maturité. Les difficultés rencontrées par tous les pays résidaient dans la notion de pérennité, tous s’accordant à dire que l’on n’y parviendrait qu’après avoir intégré les mesures d’amélioration de l’hygiène des mains dans les activités existantes de lutte contre les infections et de défense de la sécurité des patients.

Cette réunion a abouti à une adhésion consensuelle au renforcement du partenariat des nations, Sécurité des Patients OMS jouant un rôle central d’appui et d’animation. Un partenariat plus fort entre les nations était considéré comme important en ce qu’il rendait les améliorations durables et pouvait éventuellement contribuer à renforcer les aspirations et élargir les objectifs du premier Défi mondial pour la sécurité des patients, au-delà de sa portée actuelle, en particulier aux pays en développement, pour instaurer dans le monde des soins plus propres et plus sûrs.

Partager