Action de santé à visée humanitaire

Questions-réponses sur le rôle de l'OMS en cas de crise humanitaire


Quel est le rôle de l'OMS au sein du secteur humanitaire?

Afin de défendre l’action sanitaire en cas de crise, l’OMS participe au débat humanitaire annuel du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) qui permet des discussions approfondies avec l’ensemble des intervenants de l’action humanitaire et de maintenir la santé au premier rang des préoccupations politiques/humanitaires.

En outre, pour que les interventions sanitaires en cas de crise figurent au premier plan de l’action humanitaire et participent à la coordination interorganisations, l’OMS travaille avec le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH), le Comité permanent interorganisations (CPI) ainsi que d’autres organismes, selon les besoins.

En tant que membre du Groupe des Nations Unies pour le Développement (GNUD), l’OMS, participe activement aux processus d’évaluation et de planification pour le relèvement et la reconstruction conduits par les Nations Unies et la Banque mondiale. L’OMS fait aussi partie du Comité exécutif pour les Affaires humanitaires (CEAH) qui se réunit chaque mois, pour veiller à ce que la santé soit une composante majeure de l’action humanitaire.

Pour assurer une représentation appropriée des besoins sanitaires au sein de la procédure d’appel global (Consolidated Appeals Process -CAP), l’OMS fournit des informations sur cette procédure, les plans d’action humanitaire communs (CHAP) et les appels éclairs.

Partager