Action de santé à visée humanitaire

Préoccupations liées au nucléaire au Japon – FAQ

Septembre 2011


Mesures de santé publique

Quelles sont les mesures de santé publique les plus importantes à prendre?

  • Il ne peut y avoir d’effets sur la santé que si on est exposé aux radiations; la principale mesure de protection à prendre consiste donc à éviter cette exposition. Le risque est maximal pour ceux qui sont les plus proches d’une source de radiations et il diminue ensuite avec la distance.
  • Au début d’une situation d’urgence nucléaire (dans les premières heures ou les premiers jours), on peut instaurer des mesures de protection d’urgence pour éviter l’exposition aux radiations, en tenant compte des doses que, selon les projections, la population pourrait recevoir sur le court terme (par exemple dans les 2à 7 jours). Ces mesures nécessaires dépendent de l’estimation de l’exposition (c’est-à-dire la quantité de radioactivité rejetée dans l’atmosphère et les conditions météorologiques en cours, comme le vent et les précipitations). Diverses mesures peuvent être prises: évacuation de la zone autour ou à proximité de la centrale nucléaire; conseil aux populations de se confiner chez soi, dans les bureaux, dans des bâtiments sûrs ou dans des abris désignés pour réduire l’exposition; distribution et administration de comprimés d’iodure de potassium pour réduire le risque de cancer de la thyroïde).
  • Avec l’accroissement des données provenant du suivi de l’environnement et des populations, on pourra envisager de déplacer les habitants de certaines zones particulières vers des logements temporaires, en tenant compte des doses de radiation qu’ils pourraient recevoir sur le long terme (par ex. un an).
  • Si cette mesure est justifiée, les autorités sanitaires ou nationales peuvent limiter ou interdire la consommation de légumes et de produits laitiers provenant du voisinage de la centrale nucléaire pour réduire l’exposition. Des programmes de surveillance sont mis en place pour orienter les décisions sur le long terme concernant les restrictions à la consommation d’aliments, d’eau et le contrôle des denrées alimentaires entrant dans le commerce international.
  • Seules les autorités compétentes qui ont procédé à une analyse minutieuse de la situation d’urgence sont en mesure de recommander les mesures de santé publique à mettre en œuvre.
Partager