Action de santé à visée humanitaire

Préoccupations liées au tsunami au Japon - FAQ

21 mars 2011


Comment les cadavres doivent-ils être pris en charge?

L’évacuation massive des cadavres repose fréquemment sur la croyance erronée selon laquelle ils représentent un risque épidémique s’ils ne sont pas enterrés ou incinérés immédiatement. L’enterrement est souvent préféré à l’incinération dans les situations où il y a un grand nombre de victimes.

Tous les efforts doivent être faits pour identifier les corps. Les familles doivent avoir accès aux matériaux qui leur permettront de pratiquer les rites funéraires de manière appropriée. Les agents chargés de l’évacuation des cadavres doivent se protéger contre l’exposition au sang et aux autres liquides biologiques. Il convient d’utiliser des housses mortuaires pour la manipulation des cadavres. Pour l’inhumation, le fond des tombes doit être situé à au moins 1,5 mètre au-dessus du niveau de la nappe phréatique avec une zone insaturée (c’est-à-dire la portion de terre comprise entre la surface du sol et la surface de la nappe) de 0,7 mètre.

Lors de la prise en charge d’un grand nombre de cadavres, il convient de prêter attention au fait que la manipulation des cadavres de manière appropriée et rapidement, mais dans le respect rigoureux des valeurs culturelles, peut permettre de soulager l’anxiété de la population qui a survécu à la catastrophe.

Des informations supplémentaires sur la manipulation des cadavres figurent dans la publication:

Partager