VIH/sida

Récapitulatif des nouvelles recommandations

Lignes directrices unifiées ARV 2013


Par quel schéma d’ARV commencer

Thème et population: Schémas d’ARV de première intention chez l’adulte

Recommandations:
  • Un TAR de première intention doit être composé de deux INTI et d’un INNTI.
    • L’option privilégiée recommandée pour mettre en route un TAR est TDF + 3TC (ou FTC) + EFV en association d’ARV en doses fixes (recommandation forte, données de qualité moyenne).
    • Si l’association TDF + 3TC (ou FTC) + EFV est contre-indiquée ou n’est pas disponible, il est recommandé d’utiliser l’une des options suivantes:
      • AZT + 3TC + EFV
      • AZT + 3TC + NVP
      • TDF + 3TC (ou FTC) + NVP
        (recommandation forte, données de qualité moyenne).
    • Les pays doivent cesser d’utiliser le d4T dans les schémas thérapeutiques de première intention en raison de ses effets toxiques métaboliques bien connus (recommandation forte, données de qualité moyenne).

Thème et population: TAR de première intention chez la femme enceinte et chez la femme allaitant au sein et ARV chez leurs nourrissons

Recommandations:
  • Chez la femme enceinte et chez la femme allaitant au sein, y compris chez la femme enceinte au cours du premier trimestre de grossesse et la femme en âge de procréer, il est recommandé d’utiliser comme TAR de première intention une association d’ARV en doses fixes en prise unique quotidienne de TDF + 3TC (ou FTC) + EFV. Cette recommandation s’applique aussi bien pour le traitement à vie que pour le TAR mis en route pour la PTME puis arrêté (recommandation forte, données de qualité faible à moyenne, données de qualité moyenne pour l’adulte en général, mais données de faible qualité pour la population spécifique des femmes enceintes, des femmes allaitant au sein et des nourrissons).
  • Un nourrisson né d’une mère qui reçoit un TAR et allaité au sein doit recevoir une prophylaxie pour nourrisson par administration de NVP une fois par jour pendant six semaines. Si le nourrisson reçoit une alimentation de substitution, il doit recevoir une prophylaxie pour nourrisson par administration de NVP une fois par jour (ou d’AZT deux fois par jour) pendant quatre à six semaines. La prophylaxie pour nourrisson doit commencer à la naissance ou lorsque l’on prend connaissance après l’accouchement de l’exposition au VIH (recommandation forte, données de qualité moyenne pour les nourrissons allaités au sein ; recommandation forte, données de faible qualité pour les nourrissons recevant uniquement une alimentation de substitution).

Thème et population: TAR de première intention chez l’enfant âgé de moins de 3 ans

Recommandations:
  • Un schéma thérapeutique basé sur du LPV/r doit être utilisé comme TAR de première intention chez tout enfant infecté par le VIH âgé de moins de 3 ans (36 mois), qu’il ait ou non été exposé à un INNTI. S’il n’est pas faisable d’utiliser du LPV/r, le traitement doit être mis en route en utilisant un schéma thérapeutique basé sur de la NVP (recommandation forte, données de qualité moyenne).
  • Lorsque le suivi de la charge virale est disponible, il peut être envisagé, une fois obtenue une suppression de la charge virale prolongée, de substituer le LPV/r par un INNTI (recommandation soumise à conditions, données de faible qualité).
  • Chez le nourrisson et l’enfant âgé de moins de 3 ans infectés par le VIH qui développent une tuberculose alors qu’ils reçoivent un schéma d’ARV contenant de la NVP ou du LPV/r, il est recommandé d’utiliser comme option l’association ABC + 3TC + AZT. Une fois le traitement antituberculeux terminé, il faut arrêter ce schéma thérapeutique et reprendre le schéma thérapeutique initial (recommandation forte, données de qualité moyenne).
  • Chez le nourrisson et l’enfant âgé de moins de 3 ans infectés par le VIH, la base d’INTI à utiliser pour le schéma d’ARV doit être composée de ABC ou AZT + 3TC (recommandation forte, données de faible qualité).

Thème et population: TAR de première intention chez l’enfant âgé de 3 ans et plus (y compris chez l’adolescent)

Recommandations:
  • Chez l’enfant infecté par le VIH âgé de 3 ans et plus, (y compris les adolescents) l’EFV est l’INNTI privilégié pour le TAR de première intention et la NVP est l’option de remplacement (recommandation forte, données de faible qualité).
  • Chez l’enfant infecté par le VIH âgé de 3 ans et plus et de moins de 10 ans (chez l’adolescent pesant moins de 35 kg), la base d’INTI du schéma d’ARV doit être constituée de (par ordre de préférence):
    • ABC + 3TC
    • AZT or TDF + 3TC (ou FTC)
      (recommandation soumise à conditions, données de faible qualité).
  • Chez l’adolescent infecté par le VIH (âgé de 10 à 19 ans) pesant 35 kg ou plus, la base d’INTI du schéma d’ARV doit être harmonisée avec celle utilisée chez l’adulte et constituée de (par ordre de préférence) :
    • TDF + 3TC (ou FTC)
    • AZT + 3TC
    • ABC + 3TC
      (recommandation forte, données de faible qualité).
Partager