VIH/sida

Récapitulatif des nouvelles recommandations

Lignes directrices unifiées ARV 2013


TAR de deuxième intention : pour quel schéma d’ARV changer

Thème et population: Pour quel schéma d’ARV changer chez l’adulte et l’adolescent (y compris chez la femme enceinte et la femme allaitant au sein)

Recommandations:
  • Le TAR de deuxième intention pour l’adulte doit être composé de deux INTI plus un IP potentialisé par le RTV.
  • Il est recommandé d’utiliser les options d’INTI de deuxième intention dans l’ordre suivant:
    • Après échec d’un schéma thérapeutique de première intention basé sur l’association TDF + 3TC (ou FTC), utiliser AZT + 3TC comme base d’INTI pour les schémas thérapeutiques de deuxième intention.
    • Après échec d’un schéma thérapeutique de première intention basé sur l’association AZT ou d4T + 3TC, utiliser TDF + 3TC (ou FTC) comme base d’INTI pour les schémas thérapeutiques de deuxième intention.
  • Il est recommandé d’utiliser comme approche privilégiée une base d’INTI sous la forme d’une association d’ARV en doses fixes (recommandation forte, données de qualité moyenne).
  • Les associations d’ARV en doses fixes thermostables ATV/r et LPV/r sont les options privilégiées d’IP potentialisés pour le TAR de deuxième intention (recommandation forte, données de qualité moyenne).

Thème et population: Pour quel schéma d’ARV changer chez l'enfant (y compris chez l’adolescent)

Recommandations:
  • Après échec d’un schéma thérapeutique de première intention basé sur un INNTI, il est recommandé d’utiliser comme TAR de deuxième intention un IP potentialisé plus deux INTI ; le LPV/r est l’IP potentialisé privilégié (recommandation forte, données de qualité moyenne).
  • Après échec d’un schéma thérapeutique de première intention basé sur du LPV/r, un enfant âgé de moins de 3 ans doit continuer à recevoir son schéma thérapeutique de première intention et il faut mettre en place des mesures pour améliorer l’observance (recommandation soumise à conditions, données de très faible qualité).
  • Après échec d’un schéma thérapeutique de première intention basé sur du LPV/r, le traitement d’un enfant âgé de 3 ans ou plus doit être changé pour un schéma thérapeutique de deuxième intention contenant un INNTI plus deux INTI ; l’EFV est l’INNTI privilégié (recommandation soumise à conditions, données de faible qualité).
  • Après échec d’un schéma thérapeutique de première intention contenant ABC ou TDF + 3TC (ou FTC), l’option privilégiée comme base d’INTI pour le TAR de deuxième intention est AZT + 3TC (recommandation forte, données de faible qualité).
  • Après échec d’un schéma thérapeutique de première intention contenant AZT ou d4T + 3TC (ou FTC), l’option privilégiée comme base d’INTI pour le TAR de deuxième intention est ABC ou TDF + 3TC (ou FTC) (recommandation forte, données de faible qualité).
Partager