VIH/sida

Récapitulatif des nouvelles recommandations

Lignes directrices unifiées ARV 2013


Services opérationnels et prestation de services

Thème: Interventions destinées à optimiser l’observance du TAR

Recommandations:
  • Dans le cadre d’un ensemble d’interventions destinées à favoriser l’observance du TAR, il est possible d’envisager l’envoi de SMS par téléphone portable comme outil de rappel afin d’encourager cette observance (recommandation forte, données de qualité moyenne).

Thème: Intégration des services et établissement de liens

Recommandations:
  • En situation d’épidémie généralisée, le TAR doit être mis en route et poursuivi sans interruption dans les établissements de soins de santé maternelle et infantile chez les femmes enceintes ou après l’accouchement qui remplissent les critères pour recevoir ce traitement ainsi que chez les nourrissons, en établissant des liens et en dirigeant les patients sur des services spécialisés de soins continus de l’infection à VIH et de TAR en fonction des besoins (recommandation forte, données de très faible qualité).
  • Dans les situations à forte charge de morbidité due à l’infection à VIH et à la tuberculose, un TAR doit être mis en route chez une personne vivant avec le VIH vue dans un service de prise en charge de la tuberculose, avec établissement de liens avec des services spécialisés pour des soins continus de l’infection à VIH et un TAR (recommandation forte, données de très faible qualité).
  • Dans les situations à forte charge de morbidité due à l’infection à VIH et à la tuberculose, un traitement antituberculeux peut être fourni à une personne vue dans un service de prise en charge de l’infection à VIH où le diagnostic de tuberculose a également été posé (recommandation forte, données de très faible qualité).
  • Un TAR doit être mis en route et poursuivi sans interruption chez les personnes vivant avec le VIH vues dans les services de soins où est fourni un traitement de substitution aux opioïdes et qui remplissent les critères pour recevoir un TAR (recommandation forte, données de très faible qualité).

Thème: Décentralisation du traitement et des soins

Recommandations:

Les options suivantes doivent être envisagées afin de décentraliser la mise en route et la poursuite du TAR.

  • Mettre en route le TAR dans les hôpitaux et assurer sa poursuite dans les établissements de santé périphériques (recommandation forte, données de faible qualité).
  • Mettre en route le TAR et assurer sa poursuite dans les établissements de santé périphériques (recommandation forte, données de faible qualité).
  • Mettre en route le TAR dans les établissements de santé périphériques et assurer sa poursuite au niveau communautaire (c’est-à-dire en dehors des établissements de santé, par exemple dans les sites extra-institutionnels, les postes de santé, les services à domicile ou les organisations communautaires) en alternance avec des visites régulières dans des services de consultations (recommandation forte, données de qualité moyenne).

Thème: Redistribution des tâches

Recommandations:
  • Des cliniciens non médecins, des sages-femmes et des infirmiers qualifiés peuvent mettre en route un TAR de première intention (recommandation forte, données de qualité moyenne).
  • Des cliniciens non médecins, des sages-femmes et des infirmiers qualifiés peuvent assurer la poursuite du TAR (recommandation forte, données de qualité moyenne).
  • Des agents de santé communautaires qualifiés et supervisés peuvent dispenser un TAR entre les visites cliniques régulières (recommandation forte, données de qualité moyenne).
Partager