VIH/sida

Réseau mondial sur la pharmacorésistance du VIH

Le Réseau mondial sur la pharmacorésistance du VIH a été mis sur pied au départ par l’OMS en collaboration avec l’International AIDS Society.

HIVResNet de l’OMS comprend à la fois un réseau de pays et d’institutions affiliées mettant en œuvre la stratégie OMS de lutte contre la pharmacorésistance du VIH et un réseau de laboratoires agréés exécutant des génotypages de qualité garantie pour aider la surveillance et le suivi des pharmacorésistances dans ces pays. Grâce à son comité d’orientation et à ses groupes de travail, il assure également des fonctions consultatives et d’évaluation pour l’équipe de l’OMS travaillant sur la pharmacorésistance du VIH et pour les pays et régions appliquant la stratégie. Vous trouverez ici davantage de détails sur la structure du HIVResNet.

Objectifs généraux
  • Evaluation des tendances géographiques et sur la durée de la pharmacorésistance du VIH chez les sujets infectés, par un réseau mondial dynamique d’institutions, de laboratoires et de chercheurs travaillant en collaboration.

  • Meilleure compréhension des déterminants des résistances du VIH et recherche des moyens de réduire le plus possible leur apparition, leur évolution et leur propagation.

  • Communication d’informations aux responsables politiques internationaux et nationaux grâce à un système de diffusion rapide et facilement accessible.

  • Création de liens avec les institutions et les programmes visant à fournir l’accès aux médicaments antirétroviraux, notamment dans les pays en développement.

La surveillance de la pharmacorésistance du VIH est un auxiliaire indispensable à tous les programmes d’accès aux ARV dans les pays, car elle contribue à détecter la circulation de souches résistantes à un stade précoce de la mise en œuvre des programmes et permet d’orienter les mesures pour préserver leur efficacité.

Objectifs spécifiques
  • Élaboration et maintien d’un système de surveillance mesurant la pharmacorésistance du VIH chez les patients non traités.

  • Élaboration et maintien d’un système de surveillance mesurant la pharmacorésistance du VIH chez les patients ayant des antécédents de traitement, dont les femmes ayant participé à des programmes de prévention de la transmission périnatale.

  • Élaboration de protocoles standardisés pour le prélèvement d’échantillons, la collecte de données, les manipulations dans les laboratoires, la gestion et l’analyse des données, le contrôle de la qualité et les questions relatives à l’éthique.

  • Soutien au développement des capacités de surveillance au niveau des pays et des sous-régions, pour les pays mettant sur pied des programmes d’accès aux traitements ARV.

  • Promotion des transferts de technologies concernant les méthodes de tests des pharmacorésistances vers les pays en développement.

  • Promotion de l’éducation sur les stratégies visant à réduire la sélection des souches pharmacorésistantes.

Regional summaries and recommendations

November 2009 steering committee meeting


November 2008 steering committee meeting


Partager