VIH/sida

Principales interventions pour réduire l’impact de la tuberculose sur les personnes vivant avec le VIH


Principaux points

  • La tuberculose est la principale cause de décès liés au VIH dans le monde.
  • En 2009, sur 1,7 million de personnes décédées de la tuberculose, 400 000 (24%) vivaient avec le VIH.
  • De plus, 9,4 millions de nouveaux cas ont été dénombrés en 2009, dont 1,2 millions de cas (13%) parmi les personnes vivant avec le VIH.
  • On estime que, par rapport au reste de la population, le risque de développer la tuberculose est 20 à 37 fois supérieur chez les personnes vivant avec le VIH.

Principales interventions

De solides données scientifiques indiquent qu’en diminuant la charge virale du sujet et en rétablissant le système immunitaire, le traitement antirétroviral réduit de manière significative l’impact du VIH et de la tuberculose. L’OMS recommande d’amorcer un traitement antirétroviral plus précoce, dès que la numération des CD4 est inférieure à 350&nsbp;cellules/mm3, et de débuter immédiatement ce traitement chez tous les sujets tuberculeux indifféremment de leur numération en CD4.

Les trois clés de la lutte contre la co-infection VIH/tuberculose

Outre une amorce plus précoce du traitement antirétroviral, l’OMS recommande de mettre en œuvre l’approche dite des «Trois I» en vue de réduire la charge de la tuberculose chez les personnes vivant avec le VIH:

  • Intensification du dépistage de la tuberculose
  • Traitement préventif à l’Isoniazide
  • Lutte contre l’Infection à la tuberculose.

Alors que les pays aux ressources limitées développent rapidement leurs services de lutte contre le VIH, la prévention, le traitement et les soins antituberculeux chez les personnes vivant avec le VIH constituent des priorités pour les programmes de lutte contre le VIH/sida et contre la tuberculose.

L’OMS recommande qu’en plus du traitement antirétroviral, les «Trois I» de la lutte contre la co-infection VIH/tuberculose soient intégrés à un ensemble de mesures de prévention de la tuberculose et constituent des axes clés des services de lutte contre le VIH, les programmes visant à combattre le VIH et les fournisseurs de services assumant la responsabilité première à cet égard.

Documentation

Partager

Dernière mise à jour:

15 janvier 2013 15:37 CET