Personnels de santé

Code de pratique mondial pour le recrutement international des personnels de santé


Article 5 – Développement des personnels de santé et pérennité des systèmes de santé

5.1 Conformément au principe directeur énoncé à l’article 3 du présent Code, les systèmes de santé tant des pays d’origine que des pays de destination devraient retirer des avantages des migrations internationales des personnels de santé. Les pays de destination sont encouragés à collaborer avec les pays d’origine pour pérenniser et promouvoir, selon les besoins, le développement et la formation des ressources humaines pour la santé. Les États Membres devraient décourager le recrutement actif de personnels de santé originaires de pays en développement confrontés à des pénuries aiguës de personnels de santé.

5.2 Les États Membres devraient se servir du présent Code comme d’un guide lorsqu’ils mettent en place des dispositifs bilatéraux, régionaux ou multilatéraux pour promouvoir la coopération et la coordination internationales en matière de recrutement international des personnels de santé.

Ces dispositifs devraient prendre en compte les besoins des pays en développement et des pays à économie en transition moyennant des mesures appropriées, par exemple la fourniture d’une aide technique efficace et appropriée, un appui pour fidéliser les personnels de santé, la reconnaissance sociale et professionnelle des personnels de santé. un appui à la formation dans les pays d’origine adapté au profil épidémiologique de ces pays, le jumelage d’établissements de santé, un appui pour renforcer les moyens de mettre en place des cadres réglementaires appropriés, l’accès à une formation spécialisée, le transfert de technologie et de compétences et l’aide au retour dans le pays d’origine, qu’il soit temporaire ou permanent.

5.3 Les États Membres devraient reconnaître l’utilité, tant pour leur système de santé que pour les personnels eux-mêmes, des échanges professionnels entre pays et des possibilités de se former et de travailler à l’étranger. Qu’ils soient pays d’origine ou de destination, les États Membres devraient encourager et aider les personnels de santé à mettre l’expérience qu’ils ont acquise à l’étranger au service de leur pays d’origine.

5.4 Étant donné l’importance capitale des personnels de santé pour la continuité des systèmes de santé, les États Membres devraient prendre des mesures efficaces pour former, fidéliser et pérenniser un personnel de santé adapté aux conditions propres à chaque pays, y compris dans les zones les plus démunies, et planifier les ressources humaines en se fondant sur des bases factuelles. Tous les États Membres devraient s’efforcer de répondre, dans la mesure du possible, à leurs besoins en personnels de santé au moyen de leurs propres ressources humaines.

5.5 Les États Membres devraient envisager de renforcer les établissements d’enseignement afin d’améliorer la formation des personnels de santé et d’élaborer des programmes de formation innovants qui tiennent compte des besoins de santé actuels. Les États Membres devraient prendre des mesures pour faire en sorte qu’une formation appropriée soit dispensée dans les secteurs public et privé.

5.6 Les États Membres devraient envisager d’adopter et de mettre en oeuvre des mesures efficaces visant à garantir le renforcement des systèmes de santé, la surveillance continue du marché du travail dans le secteur de la santé et la coordination entre tous les acteurs afin de constituer et de fidéliser des effectifs de personnels de santé pérennes qui répondent aux besoins sanitaires de leur population. Les États Membres devraient adopter une approche multisectorielle pour aborder ces problèmes dans le cadre des politiques nationales de santé et de développement.

5.7 Les États Membres devraient envisager d’adopter des mesures pour remédier à la mauvaise répartition géographique des personnels de santé et s’efforcer de les retenir dans les zones sousdesservies, par exemple des mesures éducatives, des incitations financières, des mesures réglementaires et un appui professionnel.

Partager